Contenu analysé n°3

Garder des traces

De l’utilisation d’Evernote

Cet article est un billet du blog de Bruno Parmentier, Ingénieur de formation, enseignant en master

Résumé du contenu :

L’auteur nous propose une brève analyse des possibilités offertes par l’application Evernote. Evernote est une application disponible pour Mac, iPad et iPhone (mais également PCs et tablettes) qui permet le partage de notes. Cet outil permet de synchroniser toutes ses prises de notes entre les différentes interfaces. On peut en outre partager ses notes publiquement sur le web ou simplement par mail, Facebook ou Twitter. En outre, l’add-on Webclipper permet la capture de page web, et l’add-on Clearly permet de filtrer les données de la page web à garder.

Analyse du propos :

Cet article n’est pas tant une ouverture à la réflexion que l’occasion de s’attarder sur un outil en particulier, Evernote. Comme le mentionne l’auteur en début d’article : « j’ai bien senti que certains trouvaient que le MOOC #itypa tournait beaucoup autour des outils, mais aucun ouvrier dans aucun domaine ne peut travailler sans ». Et il est vrai que les possibilités offertes par Evernote sont multiples. Outre la possibilité de partager instantanément des notes entre ordinateur et téléphone/tablette, il offre également la possibilité d’archiver des sites web, des tweets, de gérer des mini-projets et faire du travail collaboratif[1].

Impact personnel :

Si j’ai choisi de m’attarder sur cet outil, c’est parce qu’il est pour moi le reflet de ce que j’ai pu apprendre grâce à ITyPA. Je possédais déjà l’application Evernote sur iPhone avant le début de l’électif (jugée comme l’une des 10 meilleures applications iPhone par un site spécialisé), mais je n’avais même pas pris la peine d’y créer un compte. C’est dire l’ignorance dans laquelle j’étais des outils à ma disposition. C’est uniquement après les premières séances d’ITyPA que j’ai entamé la démarche de découverte de l’application. A posteriori il m’est apparu comme une aberration de ne pas utiliser cette application, surtout grâce à la possibilité offerte de synchroniser en continu toutes les prises de notes entre les différents terminaux. Auparavant, j’avais l’habitude de coordonner mon PC et ma tablette par Dropbox ou même par mail, ne soupçonnant même pas que tout pouvait se faire grâce à iCloud. C’est pourquoi la métaphore de l’aspirateur qu’a utilisé M. Lebrun lors de sa conférence m’a sincèrement fait rire. Il disait que nous utilisons Internet de la même manière que la ménagère qui utilise un aspirateur pour battre ses tapis à l’ancienne, avec le balai de l’aspirateur. J’ai eu la même sensation en découvrant Evernote. Nous sommes en possession d’outils à la pointe de la technologie et nous ne les utilisons probablement qu’à 30% de leurs capacités. Cet article est donc l’occasion pour moi de revenir sur l’un des apports majeurs d’ITyPA, à savoir l’optimisation de nos ressources lorsque nous travaillons sur Internet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s